Chemin principal : Accueil > LaTeX > BibLaTeX > biblatex-bookinarticle devient biblatex-bookinother

Autre chemin : (Aller directement au contenu de l'article)

biblatex-bookinarticle devient biblatex-bookinother

mardi 12 avril 2016, mise à jour vendredi 11 mars 2016, par Maïeul
Suivre la vie du site RSS 2.0 Forum

Le package biblatex-bookinarticle était la mise en package d’une précédent contribution proposant un nouveau type d’entrée @bookinarticle. J’ai petit à petit ajouté des nouveaux types permettant de gérer plusieurs cas de livres anciens édités dans d’autres types (par exemple dans un @inproceedings). Récemment j’ai également ajouté la possibilité de préciser l’éditeur.rice du livre ancien lorsqu’il ne s’agit pas de l’auteur.e de l’ouvrage incluant, par exemple si un livre est édité par un.e chercheur.se dans un article d’un.e autre chercheur.se.

Ceci impliquant un changement de mode de chargement du package, j’ai changé, après consultation des utilisateurs, le nom de package. Il devient biblatex-bookinother.

Ce que propose le package

Au moment de sa sortie, le package biblatex-bookinother propose plusieurs nouveaux types :

  • @bookinarticle
  • @bookincollection
  • @bookinincollection
  • @bookininproceedings
  • @bookinproceedings
  • @bookthesis

La meilleure manière de gérer ces entrées et de les présenter comme sous-entrées bibliographiques d’une entrée plus globale, grâce au méchanisme d’héritage via le champ crossref.

Il propose également un champ bookineditor pour préciser l’éditeur du livre ancien lorsqu’il ne s’agit pas de l’auteur de l’entrée englobante.

Chargement

Le fait que le package propose un nouveau champ implique qu’il ne puisse pas être chargé comme un package LaTeX, via \usepackage mais comme un style bibliographique biblatex, c’est-à-dire à travers l’option bibstyle.

Par conséquent à la place de mettre :

  1. \usepackage{biblatex-bookinarticle}

utiliser :

  1. \usepackage[citestyle=citationstyle,bibstyle=bookinother]{biblatex}

Le package charge automatiquement le style bibliographique verbose.bbx, (bibstyle), ce qui implique que si vous utilisez les styles bibliographiques verbose-xxx ou authortitle-xxx vous n’avez pas de souci à vous faire.

Si vous utilisez un autre style bibliographique, utilisez biblatex-multiple-dm. Cependant, n’oubliez pas que les styles des nouvelles entrées sont calqués sur les styles des entrées standards de biblatex. Il vous faudra sans doute adapter les « drivers » bibliographiques des nouvelles entrées.

Il vous faudra également utiliser biblatex-multiple-dm si vous souhaitez utiliser d’autres packages définissant des nouveaux champs, tel que biblatex-manuscripts-philology.

Vos commentaires

  • Le 15 avril 2016 à 18:21, par Robert Alessi En réponse à : biblatex-bookinarticle devient biblatex-bookinother

    Merci cher Maïeul ! Je voulais t’adresser ce mot par email, mais je préfère un remerciement public ! Dans le domaine des lettres et sciences humaines, on ne peut pas se passer de ces fonctions.

    J’utilise déjà ce package, et j’ai hâte qu’il soit intégré dans la nouvelle TeXLive. Je me demande même s’il ne devrait pas être intégré à biblatex lui-même. En tout cas, bravo !

  • Le 15 avril 2016 à 18:25, par Maïeul En réponse à : biblatex-bookinarticle devient biblatex-bookinother

    Pour ce qui concerne l’intégration à biblatex, les développeurs y sont opposés (j’ai posé la question.

    J’ai encore eu ce matin des cas qui ne rentre pas totalement là dedans, il faut que je regarde en détail…

  • Le 17 avril 2016 à 20:11, par Robert Alessi En réponse à : biblatex-bookinarticle devient biblatex-bookinother

    Je suis allé voir, mais je n’ai pas bien compris en quoi un nouveau type d’entrée pouvait être gênant, puisqu’on n’est jamais obligé de s’en servir de toute façon.

    Je tombe sur un cas particulier, un peu en dehors de bookinother, mais pas tant que ça. Voici : soit une édition critique et commentée d’un texte ancien. Nous y trouvons différentes parties. Par exemple : une introduction, le texte, puis le commentaire, et j’en passe. Dans un document, on peut ne vouloir citer qu’un passage qui est dans l’introduction. Dans ce cas, l’ouvrage doit aller dans les sources secondaires, et aussi dans l’index des auteurs modernes, puisqu’on ne fait que citer qu’un but d’introduction.

    Et on tombe sur une difficulté si on a mis le nom de l’auteur ancien dans le champ author.

    Actuellement, je m’en sors en mettant deux entrées : une qui est faite pour aller dans les sources primaires, et l’autre dans les sources secondaires : dans cette dernière entrée, je supprime le champ author tout simplement.

    Évidemment, si fait deux citations, l’une dans l’introduction, et l’autre dans le texte édité, puisqu’on ne met pas la même clef dans la commande \cite{}, on envoie respectivement une entrée dans les sources secondaires et dans l’index des auteurs modernes, et une autre dans les sources primaires, et dans l’index des auteurs anciens.

    Ce n’est pas choquant, mais je me demande si on n’aurait pas intérêt à ne travailler qu’avec une seule entrée dans le fichier .bib. Ensuite, peut-être travailler avec deux autres entrées liées avec crossref ?

    Cela fait tourner la tête ! As-tu été confronté au problème ?

  • Le 17 avril 2016 à 20:14, par Robert Alessi En réponse à : biblatex-bookinarticle devient biblatex-bookinother

    Lire plus haut « un bout d’introduction », et « si on fait deux citations » !

  • Le 18 avril 2016 à 15:47, par Maïeul En réponse à : biblatex-bookinarticle devient biblatex-bookinother

    Pour ce genre de cas moi je procède ainsi :

    1. @book{CCSG63,
    2. Author = {{Leo VI imperator}},
    3. Editor = {Theodora Antonopoulou},
    4. Number = {63},
    5. Series = {Corpus Christianorum Series Graeca},
    6. Shortseries = {CCSG},
    7. Title = {Homiliae}}
    8.  
    9. @inbook{CCSG63_introduction,
    10. Author = {Theodora Antonopoulou},
    11. Crossref = {CCSG63},
    12. Pages = {xvii-ccxxxx},
    13. Title = {Introduction}}
    14. }

    Télécharger

    Le seul cas que je ne gère pas tout à fait est celui des notes de bas de page dans la traduction d’une source ancienne. Je n’ai pas encore de politique bien claire là dessus.

    Pour ce qui concerne les nouveaux types directement dans biblatex, je ne sais pas. Les mainteneurs ont l’air très « sélectifs ». Je pense qu’il ne veulent pas à avoir à debuger des cas qu’ils ne comprennent pas.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À propos

Titulaire d’un doctorat en théologie et d’un doctorat en histoire, sous la direction conjointe de Frédéric Amsler et d’Élisabeth_Malamut, je commence à partir du 1er août 2017 un travail d’édition critique des Actes de Barnabé.

Dans le cadre de la rédaction de mon mémoire de master puis de ma thèse de doctorat, j’ai été emmené à utiliser LaTeX, et j’ai donc décider de partager mes techniques. En effet, au cours de mes premiers apprentissages, j’ai découvert que les ressources indiquant les outils pour l’utilisation de LaTeX en sciences humaines étaient rares. Ceci m’a conduit à maintenir ou créer plusieurs packages LaTeX et à donner plusieurs formations.

Par ailleurs, je suis membre actif de la communauté SPIP, au sein de laquelle j’administre le site Spip-Contrib. Je propose sur ce site quelques notes sur SPIP, en général à destination de webmestre.

Il m’arrive également de faire un petit peu de Python, de temps en temps.

Enfin, je tiens un blog de réflexions politiques et religieuses.

Maïeul