Chemin principal : Accueil > LaTeX > BibLaTeX > Gérer les manuscrits avec BibLaTeX

Gérer les manuscrits avec BibLaTeX

mercredi 22 janvier 2014, par Maïeul
Suivre la vie du site RSS 2.0 Forum

Par défaut, BibLaTeX propose beaucoup de champs. Il propose également des champs « personnalisés » comme usera. Si l’utilisation de ces champs peut se comprendre ponctuellement, elle devient problématique dès lors que l’on a besoin de les utiliser fréquemment : le risque de confusions entre plusieurs champs est grand. Il vaut mieux alors créer des champs personnalisés.

C’est par exemple le cas si on veut gérer convenablement les manuscrits que l’on utilise pour une édition critique. Il faut par exemple préciser la datation, le support, le colonage, voire la réglure. J’ai donc décidé de créer mon propre type d’entrée bibliographique, avec ses propres champs. Puisque ce besoin m’a semblé fréquent, j’ai décidé de publier ma contribution sur le CTAN.

Cet article est donc une présentation du style bibliographique manuscripts, qui, comme son nom l’indique, permet de gérer des manuscrits. Un prochain article, plus technique, sera consacré à la création de nouveaux champs.

1- Installation du style et appel

Le style vient d’être déposé sur le CTAN, sous le non de projet biblatex-manuscripts-philology Il sera donc disponible prochainement dans vos gestionnaires de paquet TeXLive et MikTeX.

Basé sur le style bibliographique verbose, il s’appelle au moment du chargement du package via l’option bibstyle :

  1. \usepackage[bibstyle=manuscripts]{biblatex}

2- Le nouveau type d’entrée @manuscript

Mon besoin principal était d’avoir un type d’entrée spécifique pour les manuscrits : @manuscript. Ce type d’entré peut contenir trois types de champs

2.1- Champs obligatoires

  • collection le dépôt au sein de la bibliothèque. Par exemple : Supplément grec.
  • location la ville, ou l’endroit, où le manuscrit est conservé. Par exemple : Paris.
  • library la bibliothèque de conservation. Par exemple : Bibliothèque Nationale de France.
  • shelfmark la côte au sein du dépôt. Par exemple : 241.

2.2- Champs optionnels

  • bookpagination la pagination du manuscrit. Les clefs standards de pagination sont autorisées, mais il existe également une nouvelle clef : folio. La valeur de ce champ est utilisé pour imprimer les champs pages et pagetotal.
  • columns le nombre de colonne par pages. Par défaut, seul deux nombres sont autorisés 1 ou 2.
  • dating la datation du manuscrit. Ca peut être par exemple un siècle [1].
  • shortlibrary le nom abrégé de la bibliothèque. Non utilisé par les styles par défaut.
  • pages les pages qui sont étudiés dans le manuscrit. On peut utilise deux macros spéciales \recto et \verso.
  • pagetotal le nombre total de pages dans le manuscrit.
  • shorthand l’abréviation attribuée au manuscrit. Si le champ est vide, la clef de citation sert comme abréviation.
  • support le support du manuscrit, sous forme de clef qui sera traduite dans la langue de travail. Les clefs possibles sont : papyrus, paper (papier), pergament (parchemin).

2.3- Champs spéciaux

Il existe également des champs qui ne seront affichés que si on le demande explicitement. Ces champs sont :

  • annotation annotations sur le manuscrits et son contenu. Si vous souhaitez ajouter des paragraphes au sein de ce champ, vous devez utiliser \par entre chacun d’entre eux.
  • catalog une liste de catalogues qui décrivent le manuscrit. Vous devez remplir ce champs avec des arguments d’une commande \cites command. Par exemple :
    1. @manuscript{clef,
    2. champ1 = {val1},
    3. champ2 = {val2},
    4. catalog = {[prenote1][postnote1]{key1}[prenote2][postnote2]{key2}}

    Télécharger

  • origin l’endroit où le manuscrit a été écrit.
  • owner le(s) nom(s) du (des) propriétaire(s) du manuscrit dans le passé.
  • scribe le(s) nom(s) du (des) scribe(s).

3- Utilisation

3.1- Citation

On peut citer normalement un manuscrit avec \cite : tous les champs sauf les champs spéciaux sont alors affichés. On peut aussi citer l’abréviation du manuscrit via \shcite.

3.2- Liste des manuscrits

On peut très simplement afficher un conspectus siglorum, une liste des abréviations des manuscrits via la commande \printshorthands.

  1. \printshorthands[type=manuscript,title=Conspectus siglorum]

Il s’agit donc simplement d’une utilisation de la commande normale, en utilisant certaines des options proposées en standard par biblatex (voir le manuel).

On peut également afficher une liste détaillées des manuscrits, affichant également les « champs spéciaux » en passant l’option env=details.

  1. \printshorthands[type=manuscript,env=details,title=Description des manuscrits]

4- Personnalisation

Il est possible de personnaliser l’affichage, soit via la redéfinition de commande, soit via la redéfinition de macro bibliographique [2]. On consultera la documentation officielle [3] pour plus de détails.

Notes

[1Le champ date de biblatex ne permet pas de gérer des datations floues.

[3En anglais, désolé !

Vos commentaires

  • Le 20 mars 2014 à 11:45, par Michael En réponse à : Gérer les manuscrits avec BibLaTeX

    Dear Maïuel,

    I just have to let you know how happy I am as a classical philologist to see how you (seemingly) single handed contribute so massively to the possibilities of digital philology in a LaTeX world. You need to know that your work is valuable and I (as weel as many others, I hope) am very thankful for it. Not least this solution to the problem of handling manuscripts in bibliographies and the like. I hope you won’t stop being creative.

    Thank you.

    • Michael
  • Le 20 mars 2014 à 12:09, par Maïeul En réponse à : Gérer les manuscrits avec BibLaTeX

    Dear Michael,

    thanks for your message.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À propos

Titulaire d’un doctorat en théologie et d’un doctorat en histoire, sous la direction conjointe de Frédéric Amsler et d’Élisabeth_Malamut, je commence à partir du 1er août 2017 un travail d’édition critique des Actes de Barnabé.

Dans le cadre de la rédaction de mon mémoire de master puis de ma thèse de doctorat, j’ai été emmené à utiliser LaTeX, et j’ai donc décider de partager mes techniques. En effet, au cours de mes premiers apprentissages, j’ai découvert que les ressources indiquant les outils pour l’utilisation de LaTeX en sciences humaines étaient rares. Ceci m’a conduit à maintenir ou créer plusieurs packages LaTeX et à donner plusieurs formations.

Par ailleurs, je suis membre actif de la communauté SPIP, au sein de laquelle j’administre le site Spip-Contrib. Je propose sur ce site quelques notes sur SPIP, en général à destination de webmestre.

Il m’arrive également de faire un petit peu de Python, de temps en temps.

Enfin, je tiens un blog de réflexions politiques et religieuses.

Maïeul