Chemin principal : Accueil > LaTeX > Commande > Une commande pour les citations bibliques

Autre chemin : (Aller directement au contenu de l'article)

Une commande pour les citations bibliques

vendredi 21 janvier 2011, mise à jour mercredi 8 août 2012, par Maïeul
Suivre la vie du site RSS 2.0 Forum

Suite de mon précédent article sur Bibleref. J’explique ici comment et pourquoi j’ai créé ma propre commande \bible.

Les besoins

Mes textes sources, notamment les sermons que j’étudie, citent souvent des passages bibliques. Je souhaitais :

  • Mettre en emphase ces passages.
  • Préciser en note de bas de page la référence biblique, mais de manière facultative.
  • Avoir une seule commande pour faire tout cela.

Les outils

Je souhaite donc définir une commande \bible[livre][passage]{Citation biblique}. Les deux premiers arguments étant facultatifs, pour le cas où je citerai deux fois de suite un même passage.

Cela donnerait : \bible[Luc][1:26]{Ave, gratia plena, Dominus tecum}.

Par défaut, on ne peut définir des nouvelles commandes qu’avec un seul argument facultatif. Heureusement le package xargs est là, qui permet d’avoir plusieurs arguments facultatifs. Je l’appelle simplement en faisant \usepackage{xargs}.

Pour les références bibliques, j’utilise le package bibleref-french.

Enfin j’ai besoin du package ifthen, mais il est déjà appelé par bibleref, donc inutile de l’appeler une deuxième fois.

Le code

  1. \newcommandx*\bible[3][1,2]{%
  2. \ifthenelse{\equal{#1}{}}%
  3. {\emph{#3}}% % Si on indique pas de référence
  4. {%
  5. \emph{#3}\footnote{\bibleverse{#1}(#2)}%
  6. }%
  7. }

Télécharger

Commentaire

L. 1 :

  • newcommandx à la place de newcommand pour dire qu’on veut faire une commande utilisant xargs.
  • * pour signifier que les arguments ne peuvent pas contenir de saut de paragraphe.
  • \bible, le nom de ma commande.
  • [3], le nombre d’arguments.
  • [1,2], pour dire que les deux premiers sont optionnels.

L. 2 : je regarde si l’argument #1 est vide [1], si oui j’affiche ce qu’il y a dans le premier lot d’accolade (l. 3), sinon ce qu’il y a dans le second (l. 4-6).

L. 3 : Je met en emphase mon troisième argument, c’ets à dire le texte. [2]

L. 5 : Je met en emphase le texte (argument trois), puis j’ajoute une note de bas de page faisant appel à la commande \bibleverse du package bibleref, en passant les deux premiers arguments comme arguments.

Notes

[1Littéralement s’il est égal à du vide.

[2\emph est là pour dire que j’insiste sur le texte, que je met un emphase. Concrètement cela se traduira par de l’italique, mais les différences avec \textit sont les suivantes : la signification de la commande est sémantique et non pas typographique, et surtout, une commande \emph dans \emph produira un texte en caractère droit.

Vos commentaires

  • Le 20 mai 2011 à 16:04, par Pierre En réponse à : Une commande pour les citations bibliques

    Salut Maïeul, Je suis en train de m’initier à LaTeX dans la perspective de ma thèse (à partir de la prochaine rentrée). Mes problématiques sont sensiblement les mêmes que les tiennes, puisque je planche sur les traités d’un théologien carolingien. Du coup, ton blog m’est d’une aide précieuse ! Comme je sais que tu es un familier de bibleref, je te soumets un petit problème, sans doute très simple, mais qui me laisse perplexe. Figure-toi que la commande \bibleverse marche très bien dans mon document, mais \ibibleverse ne marche pas ! En effet, lorsque je compile l’index, toutes les entrées \ibibleverse sont « rejected »...

    Voici un ECM :

    % !TEX encoding = UTF-8 Unicode
    % !TEX TS-program = XeLaTeX

    \documentclass[12pt]{book}

    \usepackage{polyglossia}
    \setmainlanguage{french}
    \usepackage{index}
    \makeindex
    \usepackage{bibleref-french}

    \begin{document}

    J'ai mis tout mon cœur à rechercher et à explorer par la sagesse tout ce qui se fait sous le ciel. C'est une mauvaise besogne que Dieu a donnée aux enfants des hommes pour qu'ils s'y emploient. \ibibleverse{Qo}(1:13)

    J'ai mis tout mon cœur à comprendre la sagesse et le savoir, la sottise et la folie, et j'ai compris que tout cela aussi est recherche de vent. Beaucoup de sagesse, beaucoup de chagrin; plus de savoir, plus de douleur. Je me suis dit en moi-même: Viens donc que je te fasse éprouver la joie, fais connaissance du bonheur! Eh bien, cela aussi est vanité. Du rire j'ai dit: «sottise», et de la joie: «à quoi sert-elle?» \ibibleverse{Qo}(1:17-18)(2:1-2)

    \printindex

    \end{document}

    Et voici ce que me renvoie la console quand je compile MakeIndex :

    This is makeindex, version 2.15 [TeX Live 2010] (kpathsea + Thai support).
    Scanning input file monecm.idx...done (0 entries accepted, 2 rejected).
    Nothing written in monecm.ind.
    Transcript written in monecm.ilg.

    Par ailleurs, dans le pdf, les références sont très bien traitées, comme s’il y avait \bibleverse au lieu de \ibibleverse... Mais, évidemment, comme le .ind est vide, pas d’index !

    Que t’en semble ? Merci d’avance pour ton aide !...

    Pierre

  • Le 21 mai 2011 à 12:54, par Maïeul En réponse à : Une commande pour les citations bibliques

    A vrai dire je ne connais pas vraiment bibleref. Je ne m’en suis pas encore servis pour ibibleref.

    A tu essayé de mettre à jour le package ? L’auteure avait fait des corrections récemment (normalement la mise à jour du package se fait avec un logiciel livré avec TeXLive)

    Si jamais la mise à jour ne corrige pas, le mieux serait que tu écrive à l’auteur (envoie moi un mail pour que je te donne son adresse) et lui demande de l’aide.

    La raison pour laquelle ibibleverse renvoi bien la réference est que iblibleverse appelle ensuite la commande bibleverse.

    Quel est le théologien carolingien que tu étudie ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À propos

Titulaire d’un doctorat en théologie et d’un doctorat en histoire, sous la direction conjointe de Frédéric Amsler et d’Élisabeth_Malamut, je commence à partir du 1er août 2017 un travail d’édition critique des Actes de Barnabé.

Dans le cadre de la rédaction de mon mémoire de master puis de ma thèse de doctorat, j’ai été emmené à utiliser LaTeX, et j’ai donc décider de partager mes techniques. En effet, au cours de mes premiers apprentissages, j’ai découvert que les ressources indiquant les outils pour l’utilisation de LaTeX en sciences humaines étaient rares. Ceci m’a conduit à maintenir ou créer plusieurs packages LaTeX et à donner plusieurs formations.

Par ailleurs, je suis membre actif de la communauté SPIP, au sein de laquelle j’administre le site Spip-Contrib. Je propose sur ce site quelques notes sur SPIP, en général à destination de webmestre.

Il m’arrive également de faire un petit peu de Python, de temps en temps.

Enfin, je tiens un blog de réflexions politiques et religieuses.

Maïeul