Chemin principal : Accueil > LaTeX > BibLaTeX > Gestion de la pagination des sources antiques (2)

Autre chemin : (Aller directement au contenu de l'article)

Gestion de la pagination des sources antiques (2)

mardi 18 janvier 2011, mise à jour mercredi 8 août 2012, par Maïeul
Suivre la vie du site RSS 2.0 Forum

Cet article est obsolète. Soit qu’il existe une manière plus « moderne » de procéder, soit que j’ai trouvé une autre méthode plus appropriée.
Voyez plutôt la nouvelle version : Division des sources antiques.

J’avais donné dans un précédent article une méthode pour gérer la pagination des sources antiques, via le champ addendum.

Il se trouve que depuis j’ai progressé en BibLaTex, et je peux donc proposer une solution plus dans l’esprit de BibLaTex.

Édition au 9 mai : J’ai du changer mon mode d’affichage : je propose donc une nouvelle méthode de la gestion des divisions de source.

Cette solution ne passe plus par le champ addendum, qui ne sert à plus à rien.

Elle nécessite de mettre en œuvre ma précédente contribution, qui permet d’afficher le numéro de page passé en argument postnote sans afficher le numéro rentré dans le fichier .bib.

Il existe deux champs dans les fichiers .bib qui précise le type de pagination : le champ Bookpagination et le champ pagination.

Ces champs peuvent prendre les valeurs suivantes [1] :

  • column
  • line
  • none
  • page : c’est la valeur par défaut.
  • paragraph
  • section
  • verse

Pour le cas des sources antiques avec une pagination complexe, le mieux est de mettre none : comme cela aucun préfixe de pagination ne sera affiché.

Si on met dans le champ bookpagination, cela sert, par défaut, pour la pagination du livre. Celle qui est mise dans le champ page.

Si on met dans le champ pagination, cela sert, par défaut, pour la pagination lors d’une citation. Par exemple lorsque l’on fait \footcite[page]{clef}.

Comme je ne vois pas trop l’intérêt de dupliquer les données, j’utilise uniquement pagination.

Et je redéfinis la manière dont le champ page s’affiche, en mettant dans mon fichier .bbx :

\DeclareFieldFormat{pages}{
        \iffieldundef{postnote}{\mkpageprefix[pagination]{#1}}{}
}

Commentaire : la commande \iffieldundef{postnote} permet de n’afficher la pages de la base de donnée que si aucune page n’est passée en argument lors de la citation (voir mon billet précédent).

Ensuite \mkpageprefix[pagination]{#1} dit qu’on se sert du champ pagination pour afficher le préfixe de pagination.

Au final, si j’ai une entrée dans mon fichier .bib de la forme suivante :

@book{Dracontius,
        Author = {Dracontius},
        Booktitle = {Oeuvres},
        Pages = {\cRm{3}, 222-236 ; 641-642 ;},
        Pagination = {none},
        Title = {Louanges de Dieu}
}

Quand je fais \cite{Dracontius} j’obtiens :

Dracontius, Louanges de Dieu, iii, 222–236 ; 641–642

En revanche si je fais \cite[\cRm{3}, 222]{Dracontius}, j’obtiens

Dracontius, Louanges de Dieu, iii, 222

Et dans la bibliographie finale, j’obtiens

Dracontius, Louanges de Dieu, iii, 222–236 ; 641–642.

Notes

[1Il est possible d’en rajouter d’autre par ailleurs.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À propos

Titulaire d’un doctorat en théologie et d’un doctorat en histoire, sous la direction conjointe de Frédéric Amsler et d’Élisabeth_Malamut, je commence à partir du 1er août 2017 un travail d’édition critique des Actes de Barnabé.

Dans le cadre de la rédaction de mon mémoire de master puis de ma thèse de doctorat, j’ai été emmené à utiliser LaTeX, et j’ai donc décider de partager mes techniques. En effet, au cours de mes premiers apprentissages, j’ai découvert que les ressources indiquant les outils pour l’utilisation de LaTeX en sciences humaines étaient rares. Ceci m’a conduit à maintenir ou créer plusieurs packages LaTeX et à donner plusieurs formations.

Par ailleurs, je suis membre actif de la communauté SPIP, au sein de laquelle j’administre le site Spip-Contrib. Je propose sur ce site quelques notes sur SPIP, en général à destination de webmestre.

Il m’arrive également de faire un petit peu de Python, de temps en temps.

Enfin, je tiens un blog de réflexions politiques et religieuses.

Maïeul