Chemin principal : Accueil > LaTeX > Beamer > L’environnement overprint

Autres chemins : (Aller directement au contenu de l'article)

L’environnement overprint

samedi 9 avril 2011, mise à jour mercredi 8 août 2012, par Maïeul
Suivre la vie du site RSS 2.0 Forum

Je présentais l’autre jour une solution pour gérer les couches successives d’une diapositive d’un diaporama Beamer, lorsqu’on affiche un graphisme TikZ en plusieurs étapes.

Le problème était simple : le graphisme s’affichant en plusieurs étapes, il n’avait pas toujours la même taille, et je devais gérer cette différence en affichant des éléments en blanc.

J’ai trouvé depuis une meilleur méthode.

Il s’agit d’utiliser l’environnement overprint et dedans la commande onslide pour gérer les différentes couches d’une même diapositive.

En effet, l’environnement overprint occupera, sur toutes les couches, la hauteur et la largeur de la couche qui nécessite le plus d’espace.

Exemple :

\begin{overprint}
                \begin{tikzpicture}
                        \node (M) at (0,0) {\textcolor{red}{Apo} - \textcolor{blue}{cryphe}};
                        \onslide<2->{\node(A) at (-3,-3) {\textcolor{red}{Ἀπο} : \emph{loin}};}
                        \onslide<3->{\node (K) at (3,-3) {\textcolor{blue}{Κρύτω} : \emph{cacher}};}
                       
                       
                        \draw<2->[->,color=red] (M.south west) -- (A);
                        \draw<3->[->,color=blue] (M.south east) -- (K);
                \end{tikzpicture}
        \end{overprint
}

On constate que le diagramme TikZ nécessite le plus de place sur la couche 3 et les suivantes. Ce sera donc la taille de la couche 3 qui déterminera sa taille.

Vos commentaires

  • Le 5 juin 2012 à 22:01, par Amaury En réponse à : L’environnement overprint

    Salut

    Pourquoi ne pas utiliser \visible ou \uncover dans ce cas ? Je crois que ces commandes sont faites pour gérer ça.

    Amaury

  • Le 6 juin 2012 à 07:56, par Maïeul En réponse à : L’environnement overprint

    Je ne connaissais pas nécessairement ces commandes. Il faudrait que je relise le manuel pour voir ce qui est le plus pertinent sémantiquement.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À propos

Titulaire d’un doctorat en théologie et d’un doctorat en histoire, sous la direction conjointe de Frédéric Amsler et d’Élisabeth_Malamut, je commence à partir du 1er août 2017 un travail d’édition critique des Actes de Barnabé.

Dans le cadre de la rédaction de mon mémoire de master puis de ma thèse de doctorat, j’ai été emmené à utiliser LaTeX, et j’ai donc décider de partager mes techniques. En effet, au cours de mes premiers apprentissages, j’ai découvert que les ressources indiquant les outils pour l’utilisation de LaTeX en sciences humaines étaient rares. Ceci m’a conduit à maintenir ou créer plusieurs packages LaTeX et à donner plusieurs formations.

Par ailleurs, je suis membre actif de la communauté SPIP, au sein de laquelle j’administre le site Spip-Contrib. Je propose sur ce site quelques notes sur SPIP, en général à destination de webmestre.

Il m’arrive également de faire un petit peu de Python, de temps en temps.

Enfin, je tiens un blog de réflexions politiques et religieuses.

Maïeul