Chemin principal : Accueil > LaTeX > (r)(e)led(mac/par) > Gérer une double numérotation des vers

Gérer une double numérotation des vers

dimanche 19 novembre 2017, par Maïeul
Suivre la vie du site RSS 2.0 Forum

La nouvelle version de reledmac, 2.26.0, propose une nouvelle fonctionnalité, qui permet de préciser l’ancienne numérotation d’un poème, et donc d’avoir de gérer une double numérotation, l’une automatique, l’autre manuelle.

Besoins

Il arrive régulièrement que lors d’une nouvelle édition d’un poème, on doive refaire la numérotation des vers par rapport à une ancienne édition, possédant une numérotation erronée. Par exemple, un vers pouvait être divisé en deux dans l’ancienne édition, ou, réciproquement, deux vers normalement distincts pouvaient être confondus. Il peut donc être utile d’indiquer à côté de la nouvelle numérotation l’ancienne numérotation.

Principe général de résolution

Il n’est pas possible de déterminer un schéma général reliant l’ancienne numérotation à la nouvelle numérotation. C’est pourquoi le principe retenu est d’annoter la nouvelle numérotation, que reledmac détermine automatiquement {} grâce aux &. La commande de base est \linenumberannotation. Cette commande prend comme argument obligatoire une valeur arbitraire, qui la plupart du temps correspondra à l’ancienne numérotation. Cette valeur arbitraire :

  • sera affichée à côté du numéro de ligne, en marge [1] ;
  • sera réinitialisée à chaque nouveau vers ;
  • sera affichée en note de bas de page à côté du numéro de ligne.

Ce dernier point est le plus important. En effet, puisqu’un nouveau vers peut correspondre à deux (ou plus) anciens vers, il est possible d’utiliser plusieurs \linenumannotation par vers, selon le modèle suivant :

\linenumannotation{<numéro de l'ancien premier vers>}Ancien premier vers
\linenumannotation{<numéro de l'ancien second  vers>
}Ancien second vers&

Ici deux anciens vers ont été fusionnés en un seul. Si un \edtext est utilisé dans l’ancien premiers vers, le numéro de l’ancien premier vers sera affiché à côté du nouveau numéro de vers dans la note de bas de page. De même, si \edtext est utilisé dans l’ancien second vers, le numéro de cet ancien second vers sera affiché à côté du nouveau numéro de vers. Et si \edtext se trouve à cheval sur les deux anciens vers, les deux numéros seront affichés, séparés par un trait d’union.

Références croisées

Les annotations de lignes peuvent être utilisées en référence croisée, à travers la commande \edlabel, pour marquer le point à référencer, et \annotref pour renvoyer à l’annotation.

Les commandes de références croisées complètes, type \SEref, prennent en compte les annotations.

Exemple complet

L’exemple ci-dessous montre concrètement un emploi de \linenumberannotation.

\documentclass{article}
\usepackage{polyglossia,fontspec}
\usepackage{libertineotf}
\setmainlanguage{french}

\usepackage[series={A,B},noend,noeledsec,noledgroup]{reledmac}
\sethangingsymbol{[\,}
\firstlinenum{1}
\linenumincrement{1}
\setcounter{stanzaindentsrepetition}{0}
\setstanzaindents{8,0,0}
\setcounter{stanzaindentsrepetition}{1}

\begin{document}



\beginnumbering

\stanza
\edlabel{begin:1}\edtext{Lorem}{\lemma{Lorem\ldots nisis}\xxref{begin:1}{end:1}\Afootnote{Une note sur quatre vers, le premier manquant dans la première édition.}} ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit,&
\linenumannotation{1}sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore&
\linenumannotation{2}magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud&
\linenumannotation{3}exercitation ullamco laboris nisi\edlabel{end:1}&
\linenumannotation{4}\edtext{ut aliquip}{\Afootnote{ut aliliquip}} consequat ut aliquip consequat irure dolor in reprehenderit irure dolor in reprehenderit&
\linenumannotation{5}\edtext{Duis aute}{\Bfootnote{Une commentaire}} irure dolor in reprehenderit&
\linenumannotation{6}\edlabel{begin:2}\edtext{in}{\xxref{begin:2}{end:2}\lemma{in\ldots deserunt}\Afootnote{Ces deux vers étaient un seul vers sur la première édition.}} voluptate velit esse cillum dolore eu ur. Excepteur sint occaecat&
\linenumannotation{6}cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt\edlabel{end:2}&
\linenumannotation{7}\edlabel{begin:3}\edtext{Duis}{\xxref{begin:3}{end:3}\lemma{Duis\ldots occaecat}\Afootnote{Une note sur deux vers.}} aute irure dolor in reprehenderit&
\linenumannotation{8}in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla&
\linenumannotation{9}pariatur. Excepteur sint occaecat\edlabel{end:3}\&
\endnumbering

\end{document
}

Le résultat est disponible dans le pdf joint.

Exemple d’annotation des numéro de ligne

Personnaliser de l’affichage

Ainsi que vous pouvez le constater, les annotations sont mises à droite des numéros de lignes, en exposant. Il est possible de modifier cela par l’emploi de deux commandes :

  • la commande \Xlinenumannotationposition{<position>}. <position> peut prendre la before pour placer l’annotation avant le numéro de ligne, et after pour placer l’annotation après le numéro de ligne. Le changement s’effectue pour les notes de bas de page et pour le numéro de ligne en marge. Cependant, pour les notes de fin il faut utiliser \Xendlinenumannotationposition{<position>}.
  • \Xwraplinenumannotation{<\command>} pour englober dans une commande spécifique. Par exemple :
    • \Xwraplinenumannotation{\textbf}

      pour mettre en gras ;

    • \makeatletter
      \Xwraplinenumannotation{\@firstofone}
      \makeatother

      pour afficher sans aucune mise en forme particulière ;

    • \makeatletter
      \Xwraplinenumannotation{\@gobble}
      \makeatother

      pour ne pas afficher du tout.
      Les réglages s’appliquent aux notes de bas de page et aux numéros en marges. Pour les notes de fin, il faut utiliser \Xendwraplinenumannotation.

  • Par ailleurs, pour les deux commandes précédentes :
  • On peut préciser en premier argument optionnel la ou les séries de notes auxquelles cela s’applique.
  • Si on veut modifier uniquement pour le numéro en marge, on peut mettre comme premier argument optionnel [side].

Notes

[1Lorsque, évidemment, le numéro de ligne est affiché, puisque souvent on n’affiche le numéro de ligne que toutes les cinq lignes.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À propos

Titulaire d’un doctorat en théologie et d’un doctorat en histoire, sous la direction conjointe de Frédéric Amsler et d’Élisabeth_Malamut, je commence à partir du 1er août 2017 un travail d’édition critique des Actes de Barnabé.

Dans le cadre de la rédaction de mon mémoire de master puis de ma thèse de doctorat, j’ai été emmené à utiliser LaTeX, et j’ai donc décider de partager mes techniques. En effet, au cours de mes premiers apprentissages, j’ai découvert que les ressources indiquant les outils pour l’utilisation de LaTeX en sciences humaines étaient rares. Ceci m’a conduit à maintenir ou créer plusieurs packages LaTeX et à donner plusieurs formations.

Par ailleurs, je suis membre actif de la communauté SPIP, au sein de laquelle j’administre le site Spip-Contrib. Je propose sur ce site quelques notes sur SPIP, en général à destination de webmestre.

Il m’arrive également de faire un petit peu de Python, de temps en temps.

Enfin, je tiens un blog de réflexions politiques et religieuses.

Maïeul