Geekographie Maïeulesque

  • Une liste des abréviations des champs bibliographique

    mardi 11 avril 2017, par Maïeul

    Dans une précédente contribution, j’expliquais comment obtenir une liste des abréviations de collection. Ceci ne permettait cependant pas de gérer une liste mélangeant les abréviations de plusieurs champs, par exemple les abréviations de collection et les abréviation des titres de revue. Suite à la demande d’Hélène Wiener, j’ai conçu le package biblatex-shortfields qui permet de gérer de tels cas.

  • LaTeX et correction d’orthographe : une astuce

    dimanche 9 avril 2017, par Maïeul

    On m’a demandé récemment de relire un travail conséquent rédigé en LaTeX pour, je cite, « pour en éliminer les fautes d’orthographe et de langue ».

    L’orthographe n’étant pas mon fort, j’utilise un correcteur externe, dont le nom signifie « antipoison ». Le problème avec LaTeX est que, du fait notamment de la surabondance de commandes d’abréviation, l’analyse du correcteur échoue régulièrement.

    J’ai donc décidé de faire la correction sur le PDF final. Il m’a cependant fallu l’adapter pour « mâcher » le travail du correcteur.

  • \emph cassé avec la nouvelle version de fontspec

    mardi 24 janvier 2017, par Maïeul

    La version 2.5c de fontspec est sorti le 20 janvier. Cependant cette version casse une fonctionnalité importante : la commande \emph ne fonctionne plus.

    Le problème est connu, et une nouvelle version, 2.5d, devrait sortir sous peu.

  • XeLaTeX et Latexmk

    jeudi 19 janvier 2017, par Maïeul

    La version 4.52 de Latexmk vient de sortir. Elle intègre directement le support de XeLaTeX. Ceci ne facilite pas que la création d’un fichier de configuration, mais permet de gagner un temps substantiel lors de la compilation. Explications.

  • Comment ma bibliographie a saturé la mémoire de (Xe)LaTeX

    dimanche 23 octobre 2016, par Maïeul

    Cette semaine, compilant ma thèse pour une nouvelle relecture de la bibliographie, j’ai eu la désagréable surprise d’obtenir un message d’erreur libellé ainsi « TeX capacity exceeded, sorry [main memory size=5000000 ». J’ai passé un certain à trouver la source du bug. Je vous livre ici l’explication, d’une part parce que dans certaines circonstances d’autres que moi pourraient être amenés à obtenir le même bug, et d’autre part parce que l’explication de celui-ci s’avère intéressante pour comprendre les mécanismes sous-jacents à biblatex, à biber et à XeLaTeX.

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 36

À propos

Ce site est consacré à quelques unes des mes geekeries. J’y donne des conseils, des réflexions, sur les logiciels et les langages que je connais ou que j’apprends.

J’y parle notamment de l’usage de LaTeX en sciences humaines et sociales, en particulier pour la gestion de la bibliographie.

Le contenu peut être sous la forme d’articles détaillés ou de simples notes.

L’ensemble du contenu est, sauf précision contraire, sous licence Créative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l’identique France.